Le CIEL EST TOMBE SUR MA TETE

17 septembre 2020

Comme beaucoup d’êtres humains, je n’aurais jamais pensé vivre une situation telle que nous la connaissons depuis les premiers mois de l’année 2020. Aucun mot ne sera assez fort pour décrire l’onde de choc qui nous a traversée à l’annonce de la pandémie covid19. Personnellement, j’en ai été très affectée, surtout, parce que je suis une personne pragmatique et hyper rationnelle, donc, j’avais besoin de comprendre ce qui se passait et je ne trouvais aucune explication logique aux mesures désordonnées qui étaient prises et au mauvais scénario qui se jouait.

Le 16 mars 2020, le confinement ! Tout d’abord complètement sonnée, je me suis pliée aux règles sanitaires de manière stricte et outrancière même ! J’ai ressenti le besoin fondamental de contacter tous mes proches, même ceux que je n’avais pas vus depuis bien longtemps !! … Comme si, le temps était compté et que nous n’avions que quelques mois à vivre… J’ai passé des heures et des heures à envoyer des messages, Wathapp était devenu mon meilleur allié pour extirper ma soif intarissable de communication. Chaque jour entre le 16 mars et le 11 mai, chacune des personnes chères à mon cœur, à reçu un smiley, un mot, une citation, des remémorations de nos souvenirs !

J’ai également passé des heures à confectionner, avec ma machine à coudre, qui avait peu servi jusque là, des masques en tissu, que je me suis régalée à déposer aux portes de mes voisins de pallier. C’était une goutte d’assistance dans un océan de besoins qui me paraissaient immenses ! Une bien maigre offrande pour pallier aux lacunes de nos dirigeants. Pourtant, je paye des impôts depuis l’age de 18 ans, et j’aurais aimé qu’ils servent pour équiper ma voisine aide-soignante travaillant sans masque car il y en avait plus dans son service !!

En 2 mois, je ne suis sortie que 5 fois seulement afin de me ravitailler, c’est vous dire ho combien mon « trouillomètre » était à son maximum ! Je n’acceptais pas le film qui étais projeté et la dictature dans laquelle nous semblions tomber à coup de restrictions, d’amendes punitives. Cela devait être bien « grave » pour que nous soyons enfermés ainsi et que l’économie s’arrête presque totalement !!

16 mars 2020, est une date que je n’oublierai jamais. Notre cher Président Macron s’est posé, ce jour là, en Chef des Armées, et, a prononcé, pas moins de 6 fois le mot GUERRE lors de son allocution. Je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec le 11 septembre 2001, même si le sujet est complètement différent, mais je compare l’effet de choc que cela a produit sur les masses humaines et surtout la stratégie qui est orchestrée derrière…

Depuis ce jour, je ne suis plus la même, je suis sortie de ma conformité et MERCI à ce covid19 qui m’a encouragée à m’interroger bien davantage sur le monde qui nous entoure et sur les dirigeants de notre humanité. Je suis sortie de ma zone de confort, Je me suis réveillée et j’ai enfilé ma combinaison de soldat numérique, pour le meilleur et que le meilleur !!!

A suivre…

Prochain article dans quelques jours : De l’obscurité vers la Lumière

Clémentine

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s